Bien éclairer sa maison… quelques conseils.

Vous venez d’acquérir un logement et attaquez actuellement l’aménagement intérieur de ce dernier ? Accordez une importance toute particulière à l’éclairage de la maison ! L’éclairage au sein d’une maison est un élément essentiel de la décoration. Il scénarise vos pièces et leurs attribue des ambiances différentes. Il est nécessaire de bien choisir ses luminaires en fonction des pièces, de leurs usages et de l’atmosphère qu’on souhaite leurs donner.

Quel type de luminaire acheter, pour quel usage ? Vous avez besoin de conseils pour travailler l’éclairage de votre maison ? LD ECLAIRAGE vous explique comment illuminer votre intérieur et votre jardin !

Quelques règles de base pour créer pour créer une ambiance lumineuse réussie :

L’éclairage intérieur est une sorte de science, et il renferme lui aussi ses techniques et ses secrets. Ainsi, pour éclairer une zone, il est préférable d’utiliser plusieurs types de luminaires plutôt qu’une solution unique. Il faut donc penser à diversifier autant que possible les différentes sources lumineuses, en diversifiant notamment l’intensité et les couleurs de ces dernières. Pour le reste, la principale chose à retenir est qu’il existe trois types d’éclairages fondamentaux. Et la combinaison des trois dans une même pièce permet d’obtenir un éclairage intérieur et une ambiance lumineuse parfaitement réussie :

  • La lumière d’ambiance : c’est celle qui vient donner vie à votre intérieur grâce aux appliques murales ou des lampes à poser capables de créer des ambiances selon les pièces, la disposition des sources lumineuses, la puissance de l’ampoule et son indice de rendu des couleurs. C’est une première couche globale qui dépend de la taille de votre pièce, de son orientation par rapport à la lumière naturelle et de ce qu’il s’y passe.
  • La lumière fonctionnelle : elle vient éclairer une zone précise avec une lumière souvent directionnelle. Éclairer sous un meuble de cuisine accroché vient ainsi donner beaucoup de lumière sur le plan de travail situé juste en dessous. De quoi travailler sa lumière afin de servir un objectif précis. Ici, ce qui compte, c’est de voir clair pour accomplir une tâche précise et ponctuelle. C’est une lumière qui devrait être beaucoup plus intense que la lumière d’ambiance.
  • La lumière d’appoint : c’est elle qui ajoute charme, élégance et subtilité à une scène. Souvent, on ne la remarque pas, mais elle est pourtant indispensable pour mettre en valeur des œuvres d’art, des détails architecturaux, des instruments de musique ou des objets de décoration.

Jouer en permanence avec ces trois couches de lumière permet de donner vie à votre espace intérieur. Elles peuvent apporter un design novateur qui se mariera parfaitement bien avec l’ambiance que vous souhaitez créer. Lorsque vous travaillez sur l’éclairage d’une pièce ou d’un lieu, pensez aux activités qui s’y déroulent. On recommande d’établir un plan clair qui comprend l’emplacement des fenêtres, des portes et du mobilier, mais aussi des lieux de vie (coin de lecture, bureau, salon, etc.). Il faut modeler l’espace avec la bonne lumière pour ne pas avoir à subir des ombres disgracieuses ou une ampoule éblouissante par exemple. En ce sens, la lumière indirecte est la meilleure alliée de votre projet de design intérieur.

Les avantages d’un éclairage indirect :

Un éclairage indirect permet de diffuser la lumière vers un support qui la réfléchit. Cela peut être au plafond, sur le mur, sur un meuble… Ce type d’éclairage est idéal pour créer une lumière d’ambiance plus tamisée qu’un éclairage direct. Il permet d’obtenir une lumière douce et non agressive. Cet éclairage, dont le but n’est pas d’éclairer une zone de travail, est dédié à la création d’ambiances conviviales. Les bandeaux LED, très fins et plats, sont idéaux pour être dissimulés et créer un rétroéclairage propre à redessiner les contours de la pièce. Dissimulés dans une corniche, une plinthe, derrière une cloison, une crédence, une tête de lit, ils permettent de nouvelles réalisations en matière d’éclairage, propres à transformer complètement l’ambiance d’une pièce.

Choisir un éclairage indirect dans le salon ou dans une chambre permet de tamiser la lumière, créer un éclairage non agressif, sécuriser les espaces ou apporter un point de lumière en douceur.

Idéal pour donner une touche conviviale dans une pièce, ce type d’éclairage peut être orienté vers le haut, vers le bas, horizontalement ou verticalement. Il peut aussi être placé en hauteur, en bas d’un meuble ou d’un mur ou au milieu d’un mur. La partie qui va être éclairée sera mise en valeur. Cela permet de souligner les volumes de la pièce.

L’éclairage du jardin et de la terrasse : sécurité avant tout !

L’éclairage extérieur est soumis à des normes de sécurité. Une installation électrique extérieure doit être parfaitement isolée et protégée des intempéries avec interrupteur et prise étanche. Une mauvaise installation qui ne respecte pas les règles de sécurité peut engendre des accidents domestiques. Il est impératif de choisir des emplacements adaptés pour fixer, planter, encastrer ou brancher les luminaires extérieurs.

En extérieur, l’éclairage varie suivant les endroits, les éléments présents et la configuration du jardin. Il est alors indispensable de bien étudier son projet. Avant de vous lancer dans la mise en lumière de votre jardin, commencez par dessiner un croquis de vos espaces extérieurs sur un papier. Ceci vous aidera à choisir les points qui demandent un éclairage. Vous voulez créer une atmosphère dans votre jardin mais vous avez aussi des besoins de lumière fonctionnelle à certains endroits. Listez toutes vos envies et entrez tous ces endroits sur votre plan. Spécifiez quel type d’éclairage est requis à quel endroit. Indiquez également pour chaque point lumineux quelle devrait être la direction d’éclairage. Il est préférable de réaliser le plan d’éclairage extérieur en amont de la construction. Cela permettra d’intégrer le câblage ainsi que les points d’éclairage dans le process de construction. Vous pouvez créer vous-même un plan d’éclairage, mais cette étape peut être également réalisée par un professionnel, un électricien ou un paysagiste ….

L’impact de l’éclairage sur la productivité au travail

L’éclairage joue un rôle essentiel dans les environnements de travail, influençant la productivité et le bien-être des employés. Des études et des recherches ont démontré que l’éclairage approprié peut avoir un impact significatif sur la concentration, la motivation, la fatigue visuelle et même l’humeur des travailleurs. Voici un aperçu des conclusions de ces études et des meilleures pratiques d’éclairage professionnel :

Amélioration de la productivité : Un éclairage adéquat peut améliorer la productivité en favorisant un environnement de travail plus confortable et accueillant. Les niveaux d’éclairage appropriés permettent aux employés de mieux se concentrer sur leurs tâches, d’accroître leur efficacité et de réduire les erreurs.

Influence sur le rythme circadien : Une lumière adaptée au rythme circadien, qui imite les variations de lumière naturelle tout au long de la journée, peut avoir un effet positif sur le sommeil et la vigilance des travailleurs. Des études ont montré que l’exposition à une lumière plus chaude le matin et à une lumière plus froide l’après-midi peut aider à améliorer l’attention et la productivité.

Réduction de la fatigue visuelle : Un éclairage inadéquat, tel que des éblouissements ou des ombres prononcées, peut entraîner une fatigue visuelle accrue, une diminution de la concentration et des maux de tête chez les employés. Les luminaires avec un bon rendu des couleurs et un éclairage uniforme contribuent à réduire cette fatigue visuelle et à maintenir le confort visuel tout au long de la journée.

Ambiance et bien-être : L’éclairage a un impact sur l’ambiance générale du lieu de travail et peut influencer le bien-être émotionnel des employés. Des éclairages trop vifs et froids peuvent créer une atmosphère stressante, tandis que des lumières plus douces et chaleureuses favorisent un environnement apaisant et agréable.

Lumière naturelle : L’intégration de la lumière naturelle dans les espaces de travail peut avoir un impact significatif sur le bien-être et la productivité des employés. Des études ont montré que les travailleurs bénéficiant d’une exposition régulière à la lumière naturelle étaient plus heureux, plus alertes et plus productifs. En conclusion, l’éclairage joue un rôle crucial dans la productivité et le bien-être des employés dans les environnements de travail. Des niveaux d’éclairage appropriés, une bonne qualité de lumière, l’intégration de la lumière naturelle et la possibilité de contrôler l’éclairage sont autant de facteurs qui influencent positivement la performance des travailleurs. Les entreprises devraient envisager d’investir dans un éclairage professionnel de qualité, adapté aux besoins spécifiques de leurs employés, pour créer un environnement de travail optimal qui favorise la productivité, la santé et le bien-être.

Comment choisir le bon éclairage pour chaque pièce de la maison ?

Il est essentiel de choisir ses luminaires en fonction de la pièce à décorer et de son usage :  à chaque espace de vie sa lumière.

Chaque pièce a sa propre destination et son rôle à jouer : de passage pour une entrée, un couloir ou un escalier, de travail pour un bureau, d’activités pour une cuisine ou une salle de bain, de convivialité pour une salle à manger ou un salon et enfin de détente et de repos pour une chambre sans oublier la chambre d’un enfant plus destinée aux jeux ainsi qu’aux devoirs.


Dans une cuisine fonctionnelle, lieu de partage et de convivialité, on mélangera un éclairage focal doux au-dessus du bar ou du coin table et puissant pour le plan de travail afin de cuisiner dans des conditions agréables et en toute sécurité !

A contrario, la chambre requiert une luminosité tamisée propice au repos. Le bon choix : un éclairage indirect avec des lampes posées sur des meubles ou au-dessus d’une armoire, complété par une lampe à fixer au mur ou une liseuse pour se plonger dans son roman préféré.

Dans la salle d’eau, on distinguera l’éclairage général et l’éclairage du miroir. L’éclairage du miroir doit être suffisant pour permettre le maquillage et le rasage. L’idéal étant une applique de part et d’autre du miroir afin d’éviter les ombres. Des spots pourront compléter l’éclairage du reste de la pièce du moment bien sûr qu’ils répondent aux normes spéciales pièces humides.

Quelques conseils complémentaires :

Comprendre les besoins de chaque pièce : Avant de sélectionner les luminaires, prenez le temps de comprendre les activités qui se déroulent dans chaque pièce. Par exemple, une cuisine nécessite un éclairage plus brillant et fonctionnel pour faciliter la préparation des repas, tandis qu’un salon peut bénéficier d’une lumière plus douce et tamisée pour créer une atmosphère relaxante.

Choisir la bonne intensité lumineuse : Les luminaires avec variateur d’intensité sont idéaux, car ils vous permettent d’ajuster la luminosité en fonction des besoins changeants de chaque pièce. Pour les zones de travail, optez pour des ampoules plus lumineuses, tandis que pour les espaces de détente, privilégiez les ampoules à intensité réduite.

Jouer avec les températures de couleur : Les températures de couleur influencent l’ambiance de chaque pièce. Les ampoules à lumière blanche ou froide sont excellentes pour les zones de travail, car elles augmentent la vigilance et la concentration. Pour les espaces de détente, les ampoules chaudes ou de couleur peuvent créer une ambiance chaleureuse et accueillante.

Utiliser des sources lumineuses multiples : Plutôt que de compter uniquement sur un éclairage central, optez pour des sources lumineuses multiples. Les lampes de table, les appliques murales et les éclairages encastrés offrent une combinaison d’éclairage direct et indirect qui peut enrichir l’expérience visuelle de chaque pièce.

Miser sur des luminaires esthétiques : Outre leur fonctionnalité, les luminaires peuvent être de véritables éléments décoratifs. Choisissez des luminaires qui complètent le style de chaque pièce et apportent une touche esthétique.

Adapter l’éclairage aux espaces de transition : Les couloirs et les entrées sont souvent négligés, mais un éclairage bien choisi peut créer une première impression accueillante et faciliter la circulation à l’intérieur de la maison.

Considérer les options d’éclairage écoénergétiques : Optez pour des luminaires LED ou des ampoules écoénergétiques pour réduire la consommation d’électricité et minimiser l’impact sur l’environnement.

En conclusion, choisir le bon éclairage pour chaque pièce de la maison nécessite une

approche réfléchie et adaptée aux besoins spécifiques de chaque espace. En combinant fonctionnalité, esthétique et éco-responsabilité, vous pouvez créer une atmosphère harmonieuse qui transformera votre maison en un espace accueillant et confortable pour tous ses habitants.